Question écrite : Assimilation du protoxyde d’azote à un « gaz hilarant »